LES ROMANESQUES

Un mur sépare les propriétés de Bergamin et de Pasquinot : deux veufs qui se détestent. Bergamin a un fils : Percinet "oui, c'est un nom grotesque". Pasquinot a une fille : Sylvette. Malgré l'interdit paternel, les jeunes gens sont tombés amoureux. Ils se retrouvent le soir, en haut du mur, et s'entretiennent de leur amour impossible s'identifiant à Roméo et Juliette, à Rodrigue et à Chimère.
Ces amants romanesques -quoiqu'un peu bourgeois - imaginent d'heureux dénouements de tragi-comédie qui contraindraient leurs pères à consentir à leur union. Sylvette rêve d'un enlèvement commandité par un prince tombé amoureux d'elle : Percinet surgirait, dague au poing, tuant les ravisseurs, le père du jeune homme arriverait juste à temps pour assister à l'exploit de son fils, et Pasquinot, tout à la joie de voir son enfant sauvé, offrirait au héros la main de sa fille en signe de gratitude.
Rostand s'amuse alors à nous surprendre : les pères sont en réalité les meilleurs amis du monde et ne souhaitent qu'une chose : réunir leurs propriétés en mariant leurs enfants, abattre le mur et vieillir ensemble. Les vieux n'ont feint la haine que pour attiser le désir des jeunes gens. Pris à leur stratagème, les pères cherchent une issue leur permettant de mener à bien l'union tant souhaitée. Ils craignent de dévoiler une vérité terre à terre qui risquerait d'altérer la passion de Sylvette et de Percinet. Mais le hasard tissant à loisir la trame des comédies, le père de Percinet entend le dénouement imaginé par la jeune fille : celui du rapt précisément. Les pères vont donc suivre ce plan. Ils engagent un comédien pour mettre en scène un faux enlèvement. La pièce pourrait terminer ici, elle commence : le mur est abattu, tout dégringole…
Marion Bierry - DR
Marion Bierry, metteur en scène
a révélé au public français des auteurs contemporains de premier plan et reçoit en 2010 le prix de la mise en scène de la SACD pour l’ensemble de sa carrière.
Elle a monté, entre autres :
APRES LA PLUIE de Sergi Belbel, pour la première fois représenté en France, au Théâtre de Poche-Montparnasse, puis au Théâtre National de la Criée, Molière du meilleur spectacle comique et deux nominations dont meilleure pièce de création.
LA TECTONIQUE DES NUAGES de José Rivera au Théâtre de Poche, auteur pour la première fois joué en France.
LA CUISINE D’ELVIS de Lee Hall au Théâtre de Poche, première pièce de l’auteur créée en France.
LES PEINTRES AU CHARBON, du même auteur, au Théâtre du Passage à Neuchâtel et à Paris à l’Artistic Athévains - premières représentations en France et en Suisse.
PORTRAIT DE FAMILLE de Denise Bonal au Théâtre de Poche, Molière du meilleur auteur avec trois nominations.
HORACE de Corneille au Théâtre de l’Œuvre - quatre nominations aux Molières dont meilleur spectacle du répertoire et révélation théâtrale pour Élisabeth Vitali.
L’AIGLON d’Edmond Rostand au Trianon.
L’ILLUSION COMIQUE de Corneille au Théâtre de Poche et au Théâtre Hébertot - nominations aux Molières pour la mise en scène et le meilleur spectacle du théâtre privé.
L’ÉCORNIFLEUR de Jules Renard au Théâtre de Poche - nomination aux Molières pour la mise en scène. VINGT-QUATRE HEURES DE LA VIE D’UNE FEMME de Stefan Zweig, créé au Théâtre de Poche, puis repris au Théâtre Montparnasse.
LA RONDE d’Arthur Schnitzler, qu’elle a traduite et créée au Théâtre de Poche, reprise au Théâtre du Girasole dans le cadre du festival d’Avignon Off.
LA VEUVE de Corneille au Théâtre du Roi-René.
LE LEGS de Marivaux au Théâtre de Poche.
LE DIEU DU CARNAGE de Yasmina Reza au Teamtheater à Munich.
ROBERT LE DIABLE, spectacle Robert Desnos au Théâtre de Poche.
L’ÉTRANGE DESTIN DE M. ET MME WALLACE, de Jean Louis Bourdon au Théâtre du Girasole dans le cadre du festival d’Avignon Off.
Marion Bierry reprend en 2015 la direction artistique du Théâtre du Girasole à Avignon, où elle reprend APRES LA PLUIE au festival d’Avignon Off 2016.

Sandrine Molaro - DR
Sandrine Molaro
On l'a vue récemment dans Madame Bovary de Gustave Flaubert au Théâtre de Poche-Montparnasse, spectacle qu'elle a co-mis en scène avec Gilles-Vincent Kapps et pour lequel elle a été nommée dans la catégorie Révélation féminine aux Molières 2016.
Elle joue dans Train/train è pericolo sporgersi une pièce de David Talbot, créée au Théâtre des Béliers Avignon.
Elle a joué aussi au Poche-Montparnasse dans Robert le Diable, cabaret littéraire autour de l'oeuvre de Robert Desnos mis en scène par Marion Bierry avec qui elle collabore régulièrement (La Ronde / Schnitzler, La Veuve / Corneille...)
On la retrouve dans l'univers politique et social de Yann Reuzeau (Mécanique instable), au Théâtre de l'Atelier dans un Tennessee Williams mis en scène par Benoit Lavigne et dans des spectacles de Christophe Luthringer (Ex-Voto / Xavier Durringer, Tardieu,...). Au cinéma et à la télévision, elle tourne entre autres avec Edouard Deluc, Sam Karmann, Dominique Farrugia, Philippe Muyl, Igor Sekulic, Dominique Baron, Joyce Bunuel..., et participe à plusieurs fictions radiophoniques sur France Inter.

Alexandre Bierry - de Olivier Allard
Alexandre Bierry
Il fait ses débuts à 18 ans dans "La Ronde" de Schnitzler, mise en scène par Marion Bierry créée au Théâtre de Poche-Montparnasse (2009). Il a également travaillé sous sa direction dans "La Veuve" de Corneille en 2012 au Théâtre du Roi-René ; dans "Le Legs" de Marivaux en 2014 au Théâtre de Poche-Montparnasse ; dans "Robert le Diable - Cabaret Desnos" en 2015 au Théâtre de Poche-Montparnasse et dans "Après la pluie" de Sergi Belbel en 2016 au Théâtre du Girasole, Avignon.
Entre temps, il interprète le rôle de Britannicus dans la pièce éponyme de Racine sous la direction de Florence Marschal, Théâtre du Nord-Ouest. On l'a vu dernièrement dans "Le Jeu de l’amour et du hasard" de Marivaux, mis en scène par Laurent Laffargue.
Il a intégré en 2013 l'école du Studio Théâtre D’Asnières chez Jean-Louis Martin-Barbaz et en 2012 L’École Normale de Musique à Paris (piano).

Gilles Vincent Kapps - DR
Gilles Vincent-Kapps
Formé au Conservatoire d’Art Dramatique de Strasbourg, il fait ses armes à la Comédie Italienne à Paris où il joue pendant trois ans, puis poursuit son parcours de comédien à Paris, en province et en tournées, en intégrant différentes compagnies avec lesquelles il joue Brecht, Shakespeare, Molière, Marivaux, Tardieu, Sénèque, Durringer, Visniec, Musset...
On l’a vu récemment dans Madame Bovary (Flaubert) qu'il a co-mis en scène avec Sandrine Molaro, L'étrange destin de M et Mme Wallace (J-L Bourdon, mise en scène Marion Bierry), La colère de Dom Juan (Christophe Luthringer), Le tour du monde en 80 jours de Sébastien Azzopardi, Ex-voto de Xavier Durringer...
Il a tourné au cinéma et à la télévision avec Michel Leclerc, Pascal Chaumeil, …

Serge Noel - DR
Serge Noël
Formation : Cours Tsilla Chelton, Philippe Hottier... Études musicales de piano classique.
Au Théâtre (entre autres) :
- LA MAIN PASSE (Feydeau) 1999/2001, mise en scène Gildas Bourdet, au Théâtre National de Chaillot.
- PORTAIT DE FAMILLE (Denise Bonnal) 2003/2004, mise en scène Marion Bierry, au Théâtre De Poche.
- SATIE SE FAISANT. (Éric Satie) 2005/2006, mise en scène Didier Girard.
- LA RONDE, (Arthur Schnitzler) 2009/2010, mise en scène Marion Bierry, au Théâtre De Poche.
- LA CANTATRICE CHAUVE, (Eugène Ionesco) mise en scène Nicolas Bataille, au Théâtre de la Huchette.
- MES CHERS AMIS, (Guillaume Labbé/ Inane Cicek) mise en scène Thierry Lavat au Comédie Bastille.
- LE CHANT DU CYGNE, (A. Tchékhov) 2011/2012, mise en scène Sarah Gabriel, au théâtre du Lucernaire.
- LE CAPITAINE FRACASSE, (T. Gautier) mise en scène Jean-Renaud Garcia, au Théâtre Kleber Meleau.
- BRIGITTE DIRECTEUR D’AGENCE. de et mise en scène Virginie TMR.
- LE BAL. (D’Irène Némirovsky) mise en scène de Virginie Lemoine. Théâtre De La Huchette.
- CONTES. (Eugène Ionesco) mise en scène Emilie Chevrillon.
- SILENCE ON TOURNE (De Patrick Haudecoeur ) mise en scène Patrick Haudecoeur.

Thierry Raguenau - DR
Thierry Ragueneau
Après sa formation à l’ENSATT, Thierry RAGUENEAU fait ses débuts à la Comédie de Paris dans « Le Bouc » de R.W. FASSBINDER mis en scène par J.C. GRINEVALD, également son professeur à La Rue Blanche.
À son retour de tournée avec Darry COWL, il est engagé par des metteurs en scène aussi éclectiques que passionnants : Raymond ROULEAU, Jean-Luc TARDIEU, Jacques FABBRI... Il croise la route de Stéphane OLRY et de Kristian FREDRIC avec lesquels il approfondit toujours plus le théâtre contemporain.
Christian FRANÇOIS le met en scène dans la série « P.J. », et au théâtre dans « Les Oiseaux » d’ARISTOPHANE et « Bon anniversaire mon amour » dont Thierry est le co-auteur.
À la télévision, il tourne dans une quarantaine de films, sous la direction, entre autres, de José GIOVANNI, Alain SCHWARSZTEIN, Edwin BAILY, Bertrand ARTHUYS, Gérard VERGEZ, Bruno GANTILLON, ou Benoît d’AUBERT et Eric SUMMER.
Il devient l’un des interprètes du feuilleton « Plus Belle La Vie », dans le rôle de François MARCI aux côtés de Cécilia HORNUS.
Au cinéma, il a tourné avec Bernard STORA, Isabel SEBASTIAN, Pierre JOLIVET dans « Le Frère du Guerrier », Edwin BAILY dans « Faut-il aimer Mathilde? » ou Thierry BOSCHERON pour « Les Vieux sont Nerveux », qu’il a également co-produit.
Il prête sa voix à de nombreux films, téléfilms et dessins animés étrangers. (« La Petite Sirène », « Ratatouille », « Ally Mc Beal »). Il est la voix de Simon Baker dans la série « Mentalist ».)

Stacks Image 191