SOUL OF YIDDISH Noëmi Waysfeld

Stacks Image 914
Un spectacle inédit qui donne un éclairage moderne, emprunt de sensualité et de spiritualité, à la musique yiddish.
Noëmi Waysfeld navigue sans cesse entre musiques populaires et savantes. Soul of Yiddish naît de cette rencontre entre ses racines d’Europe de l’Est et son amour profond pour la musique classique. Ce voyage musical nous fait découvrir la beauté des chansons yiddish, mêlées à des compositions originales sur les poèmes de Rivka Kopé.

Noëmi Waysfeld, accompagnée de Sarah Nemtanu, Kevin Seddiki et Antoine Rozenbaum, nous livre dans ce spectacle une
interprétation d’une bouleversante simplicité.
Noemi Waysfeld
Noëmi Waysfeld découvre la musique classique lorsqu'elle était toute jeune, grâce a sa sœur aînée et chanteuse lyrique Chloé Waysfeld. Elle débute son apprentissage musical par le violoncelle, qu'elle pratiquera neuf années durant. C'est en premier lieu le théâtre qui lui ouvre ses portes, elle suit l’enseignement de Maria Laborit avant de se perfectionner aux Cours Florent, Cours Blanche Salvant, puis aux Cours Simon.

C'est en 2009, alors comédienne et professeure à la Maison de la Culture Yiddish à paris, qu'elle fonde son quatuor Noëmi Waysfeld & Blik. Avec ce quatuor, le répertoire se construit sur la base de chants d'exils ainsi que dans la langue et la culture yiddish. Trois disques, véritable triptyque, seront produits par ce quatuor : "Kalyma" en 2012, "Alfama" en 2015, et "Zimlya" en 2019.

En 2017, elle signe un disque de tango "Besame Mucho", aux côtés de l'Ensemble Contraste et de l'Orchestre Philharmonique de Liège.

C'est avec le pianiste Guillaume de Chassy et le metteur en scène Christian Gangneron, que Noëmi Waysfeld créé fin 2018 un spectacle autour du
Voyage d'Hiver de Schubert, et de textes de l'auteure autrichienne Elfriede Jelinek. Après une création à l’Espace Culturel André Malraux au Kremlin Bicêtre, le spectacle est repris au Théâtre de l’Athénée en février 2020.
Sarah NEMTANU
Début 2011, lorsque le Figaro Magazine désigne les six violonistes mondiales qui marquent l’univers musical actuel de leurs talents, Sarah Nemtanu en fait partie.
Ceci n’est qu’un des nombreux exemples d’une reconnaissance internationale unanime qui commence lorsqu’elle est nommée premier violon solo de l’Orchestre National de France à 21 ans à peine. En 2007, elle est nommée en tant que « révélation soliste instrumental de l’année » aux Victoires de la Musique Classique.
Son disque Gypsic, sorti chez Naïve en 2010 est en tête des ventes classiques du label.
Son parcours débute à Bordeaux, ville de naissance, où elle commence le violon avec son père Vladimir Nemtanu, violon solo de l’Orchestre National de Bordeaux Aquitaine.
D’une belle précocité, elle intègre la classe de Violon de Gérard Poulet au CNSMD de Paris à 16 ans.
Après ses succès en concours internationaux – Premier Prix Maurice Ravel à Saint-Jean de Luz en 1998 et 3e prix du concours international Antonio Stradivarius en 2001 -, elle est révélée au grand public à Paris, en Décembre 2000, à la Cité de la
Musique lorsqu’elle joue le Double Concerto de Brahms avec Gautier Capuçon sous la
baguette d’Emmanuel Krivine et l’Orchestre du CNSM de Paris.
Si elle adore revisiter les « classiques » du répertoire comme dans le disque Gypsic précité, elle excelle bien entendu dans les concerts plus traditionnels : que ce soit en soliste dans des concertos classiques ou des créations (Bechara El Khoury, Dimitri Tchesnokov) ou en formation de chambre avec les pianistes Romain Descharmes, Jean-Frédéric Neuburger, Eric Lesage, l’altiste Lise Berthaud, sa soeur Deborah, le trompettiste et corniste David Guerrier.
Kevin SEDDIKI
Guitariste , Percussionniste et Compositeur, Kevin Seddiki débute l’apprentissage de la Guitare classique avec JP Billet, et part ensuite à Strasbourg, pour étudier avec le guitariste argentin Pablo Marquez.
Dès ses débuts professionnels sa grande curiosité et sa versatilité lui permettent de s’associer à des projets venus de toutes les terres, et de tous les genres musicaux. Ainsi il partage la Scène et les studios d’enregistrements avec de grands maitres : Al di Meola, Philippe Catherine, le bandonéoniste Argentin Dino Saluzzi; la chanteuse italienne Lucilla Galeazzi, l'accordéon malgache de Régis Gizavo, le
compositeur Michel Legrand, Le Quatuor Voce, Vincent Segal, Phliippe Jarrousky, Annie Ebrel, et bien d’autres.
Avec Bijan Chemirani, ils partageront de nombreuses scènes avec le Groupe Oneira, puis enregistre un disque en Duo pour le Label Harmonia Mundi. (Imaginarium) Kevin est lauréat du "European
Guitar Award", à Dresde en 2009, prix qui récompense à la fois un instrumentiste pour sa maîtrise instrumentale, mais aussi pour sa
créativité et son originalité.
Le prix lui permet d’enregistrer alors son premier album , « Il Sentiero », rassemble notamment la chanteuse Maria Simoglou, Bijan Chemirani, Paolo Pandolfo, Olivier Ker Ourio, dans un voyage
onirique et contemplatif.
Un disque en Duo avec Jean-Louis Matinier sortira début 2020 pour le label ECM Records.
"Noëmi nous embarque de sa voix sablonneuse et rauque, mais expressive dans ses moindres murmures."
LE FIGARO
"Une densité d'émotion rare, une sobriété exemplaire."
Libération
"Voix profonde et théâtrale"
Télérama
"La voix de Noëmi nous ensorcelle, par son timbre de voix si particulier et par l'aura qu'elle dégage"
Classique HD
Stacks Image 403