COLORATURE
Mrs Jenkins et son pianiste

Stacks Image 2540
Stacks Image 2544
Photo BM Palazon
Stacks Image 2549
Photo BM Palazon
Florence Foster Jenkins, la soprano qui chantait divinement faux !
New York 1930. Florence Foster Jenkins, riche héritière américaine, s’improvise soprano colorature et massacre les plus fameux airs d’opéra autant par la fausseté de sa voix que par ses fantaisies rythmiques.
Des années plus tard, au piano d’un club de jazz en vogue, Cosme McMoon, son accompagnateur, nous fait revivre les souvenirs à la fois hilarants et bouleversants des douze années de leur étonnante collaboration et de cette incroyable ascension vers une célébrité dérisoire qui les mènera ensemble jusqu’au prestigieux Carnegie Hall.

Près de 80 ans après sa disparition, la soprano qui chantait divinement faux reste un personnage culte. Elle a inspiré plusieurs spectacles, films (Marguerite et Florence Foster Jenkins avec Meryl Streep) et ses enregistrements sont régulièrement réédités.


Reprise exceptionnelle pour les 10 ans de la création du spectacle
Stacks Image 2739
Agnès Bove
Agnès Bove débute sur scène en 1989 en interprétant une cantatrice sur la scène du théâtre antique de Fiesole en Toscane et poursuit sa carrière de comédienne dans le répertoire classique, le théâtre musical et l’opéra bouffe. Elle s’implique ensuite dans l’improvisation théâtrale en rejoignant la L.I.F au Cirque d’Hiver puis la troupe du Cercle des Menteurs qui se produira pendant plusieurs années sur différentes scènes parisiennes. Constatant que ses activités de comédienne sont très souvent couplées avec celles de chanteuse, elle se forme sérieusement au chant lyrique et intègre notamment le Centre de Formation Lyrique de l’Opéra National de Paris. Polyvalente, elle varie les rôles aussi bien à l’opéra, la comédie musicale qu’au cabaret. De 2009 à 2011 elle a interprété simultanément trois rôles féminins dans Hansel et Gretel mis en scène par Ned Grujic. De 2011 à 2017, elle est en tournée avec Le Coup de fil d’Ariane, création de sa propre compagnie Opéra en Appartement. De 2011 à 2015, elle joue dans Colorature, à Avignon, pendant 1 an à Paris et en tournée. Depuis 2015 elle interprète la lignée de France dans Et Pendant ce Temps Simone Veille, comédie de Trinidad, mise en scène par Gil Galliot. En 2021 elle intègre l’équipe de Caravelle Project, pour une création théâtrale à partir du Décameron de Boccace.
Stacks Image 2424
Grégori Baquet
Fils de l’acteur et violoncelliste Maurice Baquet, Grégori se partage entre le théâtre, les spectacles musicaux, la télévision et le cinéma. À la télévision, on l’a vu dans les séries Une femme d’honneur et Bienvenue aux Edelweiss sur TF1. Au
cinéma, il est entre autres aux génériques de L’Ami de mon fils aux cotés de Mireille Darc et de Grande Ecole avec Alice Taglioni. Il joue et chante dans les spectacles musicaux de Roger Louret Les Années Twist, Les Z’années Zazous, puis
L’Arlésienne avec Jean Marais et Bernadette Lafont. Il se fait connaître du grand public en 2001 en interprétant Benvolio dans la comédie musicale Roméo et Juliette de Gérard Presgurvic. Au théâtre, il joue Covielle dans Le Bourgeois Gentilhomme avec Jean-Marie Bigard et Catherine Arditi, puis créé Le K, un monologue adapté de Dino Buzzati au Théâtre du Petit Hébertot. Il joue également dans Colombe à la Comédie des Champs Elysées aux côtés d’Anny Duperey, Rufus et Sara Giraudeau. En 2011, il est Louis Laine dans L’échange de Paul Claudel. De 2011 à 2015, il joue dans Colorature, à Avignon, pendant 1 an à Paris et en tournée. En 2014, il est sur la scène dans un monologue de Wajdi Mouawad qui lui vaut d'être récompensé d'un « Molière de la révélation théâtrale ».
En 2015, Il est également en tournée avec « Les Cavaliers » dans une mise en scène d'Éric Bouvron et Anne Bourgeois, qui remportera le Molière du Théâtre Privé. En 2016 et 2017 il joue dans les pièces "La Reine de beauté" et "On ne voyait que le bonheur".
  •  photo : BM Palazon

    photo : BM Palazon

  •  photo : BM Palazon

    photo : BM Palazon

  •  Photo BM Palazon

    Photo BM Palazon

  •  photo Crotto

    photo Crotto

  •  photo Crotto

    photo Crotto

  •  photo Crotto

    photo Crotto

"Coup de cœur ♥♥♥ Merveilleux bijou de théâtre musical"
Le Figaroscope
"On a retrouvé la Castafiore ! ★★★"
Le Parisien
"A ne pas manquer ♥♥♥"
Le Pariscope
"Une incroyable histoire vraie, aussi déchirante qu’irrésistiblement cocasse ★★★★"
Le Figaro
Stacks Image 191